Est-ce une bonne idée de prendre une assurance animaux ?

Chat avec une collerette chez le vétérinaire grâce à l'assurance animaux

Près de 30% des foyers en France possèdent au moins un chat. Adopté, élevé, acheté, peu importe leur origine, les chats font partie intégrante de nos vie quotidienne. Et si nous prétendons ne vouloir que leur bonheur, il est parfois difficile d’assumer les soins vétérinaires lorsque nos chères boules de poils ont des problèmes de santé. Et si rien n’est trop beau pour elles, notre porte-monnaie n’est pas illimité. Alors l’assurance animaux, est-ce un bon deal?

Deux points de vue qui s’opposent

Même si elle ne revêt aucun caractère obligatoire, l’assurance animale présente un réel avantage financier si l’animal engendre des frais vétérinaires conséquents. Il est indéniable que pour un chat qui ne tombe jamais malade la question de l’utilité d’une telle assurance peut se poser. C’est pourquoi certains maîtres préfèrent mettre de côté, dans l’éventualité de soin imprévus.

Seulement certains accidents peuvent justement être imprévisibles et coûter très vite très cher. Et les sous mis de côté ne pourront pas toujours couvrir les frais ainsi générés. C’est le même principe que l’assurance habitation ou voiture. On les prend… à titre de prévention. Et on est bien contents de les avoir le jour où un pépin survient.

L’assurance animaux : faire attention aux forfaits proposés

Les principaux opposants à l’assurance santé animale ont un  argument qu’on ne peut leur enlever: les exclusions. En effet, de nombreuses interventions, maladies etc. ne sont pas prises en compte dans les forfaits, comme les maladies héréditaires. C’est pourquoi il faut bien se renseigner si vous adoptez un chat de race auprès d’un éleveur.

Ainsi, tout comme nos assurances à nous comme celle de notre téléphone, veillez bien à lire les détails des frais qui sont couverts ou non. Cela évitera les mauvaises surprises et les sorties d’argent non prévues.

Au final, on a bien plus à y gagner qu’à perdre. Surtout dès lors qu’il s’agit de la santé de nos petits protégés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest