Sevrage du chaton : fonctionnement et risques d’un mauvais sevrage

sevrage du chaton

Le sevrage, ce n’est ni plus ni moins l’arrêt de l’alimentation d’un mammifère par ses parents. C’est plus précisément la fin du nourrissage au lait maternel (ou artificiel) pour les animaux dont le nouveau-né est dépendant de ses parents. Chez les chats, lorsque le chaton est capable de manger de la nourriture solide et ne dépend plus de sa maman, on parle alors du sevrage du chaton. Cependant, il arrive que ce dernier n’ait pas été assez longtemps nourri par sa mère, qui profite de cette période pour lui faire son éducation. Découvrez comment fonctionne cette phase capitale et quelles bonnes pratiques adopter.

Fonctionnement du sevrage du chaton

Chez le chaton, le sevrage débute vers l’âge de 4 à 5 semaines. Cela correspond au moment où il commence à explorer et à découvrir son environnement. La maman chat ne va pas du jour au lendemain arrêter d’allaiter ses petits. L’allaitement maternel s’arrêtera progressivement. En effet, au fil des semaines, le chaton s’intéresse de plus en plus à la nourriture solide, jusqu’à complètement abandonner le lait maternel vers 8 semaines. C’est pourquoi la loi interdit de donner un chaton et de le séparer de sa maman avant ses deux mois. Il arrive que dans les portées réduites, la chatte laisse les chatons téter plus longtemps. En revanche, passé les deux mois, elle feulera et leur donnera des coups de pattes dès qu’un malheureux affamé ira quémander du lait.

On conseille souvent de donner à la chatte gestante et allaitante des croquettes pour chatons. Ces dernières sont riches en énergies et répondent aux besoins nutritionnels accrus de la chatte. De plus, leur petite taille est très adaptée aux nouveaux-nés, pour leur première découverte d’aliments solides. Vous pouvez également humidifier les croquettes dans la gamelle, afin d’en faciliter la mastication.

 

Les risques d’un mauvais sevrage

Le sevrage est également une étape psycho-sociale importante. Elle joue un rôle dans l’éducation du petit chaton. Auparavant dépendant de la chatte, le petit chat acquiert son autonomie progressivement. Alimentation, toilettes, habitudes et instincts félins et j’en passe. Vers la fin de sevrage démarre également la socialisation. Il va apprendre à appréhender ses congénères, les humains etc. Dans l’idéal , le chaton reste ainsi auprès de sa maman pendant 3 mois, jusqu’à ce que cette dernière prenne son indépendance et les rejette.

Si le chaton est privé de sa maman trop tôt, il peut tout  d’abord souffrir d’un manque affectif. Ce qui aura pour conséquence de créer un super-attachement à ses maîtres. De même, un chaton est enlevé avant les 12 semaines recommandées, soit en pleine phase de vicariance et d’éducation, aura des problèmes comportementaux. Il n’aura tout simplement pas de limites. Le chaton griffera, mordra, fera ses besoins où bon lui semble et sera ingérable. Il faudra alors faire appel à un comportementaliste pour qu’il s’adapte à son environnement. Sachant que certains troubles ne peuvent être corrigés une fois l’âge adulte atteint, comme faire sa toilette, ou recouvrir sa litière.

 

Sevrage du chaton orphelin

Il arrive cependant que les chatons doivent être éduqués et sevrés par l’humain. Et ce pour plusieurs raisons: si le chaton est trouvé dans la rue, si la chatte est morte en accouchant, qu’elle rejette son petit etc. Dans ce cadre-là il convient de prendre son courage à deux mains et de devenir sa maman de substitution. Et s’occuper d’un chaton n’est pas de tout repos. Nous allons simplement aborder la partie sevrage. Si vous voulez savoir comment vous occupez d’un chaton abandonné, nous vous conseillons cet article provenant du site internet conseils-veto.com.

Le lait maternel apporte normalement de la chaleur et des éléments nutritifs. De plus, le chaton a des besoins énergétiques considérables. Pour les nouveaux-nés, il faudra donner des biberons toutes les deux heures. Et utiliser du lait maternisé. Le lait de vache ou de tout autre animal est à proscrire. Il faudra commencer à introduire des bols d’eau et de croquettes pour chaton vers 4 semaines. Pensez également que vous devrez lui apprendre la propreté, ainsi que lui donner le gout de la découverte. N’hésitez pas alors à faire appel à votre vétérinaire ou à un comportementaliste pour vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest